De quoi se nourrit L'anthologue ?
D'extraits frais, directement prélevés à la main dans la littérature et la poésie contemporaines, essentiellement.
Écrits par des auteurs le plus souvent vivants (enfin, nés au XXe siècle pour l'immense majorité, sauf Dame Sei Shōnagon qui elle est née un peu avant l'an mille au Japon mais on l'en excuse pour cette fois ).
Édités, pour la plupart, par des lecteurs inconsidérément passionnés qui fondent de petites maisons d'éditions (petites par les moyens matériels et la main d'œuvre, grandes pour tout le reste ). Ces éditeurs indépendants sont les fournisseurs naturels et permanents de L'anthologue. Hors circuit médiatique et commercial standardisé, ils sont peu visibles du grand public, des lecteurs occasionnels. Loin des têtes de gondole, des prix littéraires et des grands médias (sauf exception occasionnelle), ils cultivent la littérature d'aujourd'hui, La Littérature. L'anthologue permet de créer un raccourci immédiat entre cette littérature-là et les lecteurs de hasard, comme ça, en douce.
Une façon de travailler pour la bibliodiversité.

 

Liste non exhaustive et dans le désordre des éditeurs préférés de L'anthologue :
Verdier - Al Dante - Quidam - Monsieur Toussaint Louverture - Inculte - L'Attente - Allia - Le Diable Vauvert - L'Ogre - Le Nouvel Attila - Le Tripode - Cambourakis - Argol - Cambourakis - La Contre Allée - Cent Pages - La Barque - Isabelle Sauvage - L'arbre vengeur - Anacharsis - Publie.net - e-ffractions - Recours Au Poème - Les éditions du Chemin de Fer - La Barque - L'œil d'or - …

© 2015 - Isabelle Delatouche